Ca vient d’où ?

Ca vient d’où ?

Le terme « biodanza » est formé sur le grec « bios » = « vie » et « danza », danse = mouvement intégré porteur de sens.

Rolando Toro, professeur d’anthropologie médicale et de psychologie de l’art et de l’expression à l’Université de Santiago du Chili, a crée la Biodanza il y a plus de ans, après avoir réalisé des observations systématiques des effets de la musique et du mouvement dans différents pays (Brésil, Argentine…) et différents contextes.

Ceci lui permis de mettre en évidence les effets de la musique sur le mouvement et les émotions et de développer la théorie du principe biocentrique.

Dans plusieurs pays d’Amérique latine, la Biodanza est une discipline reconnue dans les cursus universitaires. Elle a également fait l’objet d’études scientifiques (endocrinologie, psychologie) et est utilisée dans certains hôpitaux.

Les facilitateurs de Biodanza sont formés sur plusieurs années, dans le cadre d’écoles régionales qui leur dispensent une préparation méthodologique et pratique rigoureuse.

 

« La connaissance première du monde, antérieure à la parole, est la connaissance par le mouvement. La danse est donc une façon d’être –au-monde, l’expression de l’unité organique de l’homme avec l’univers. Cette notion de danse comme cinesthésie d’intégration est très antienne et se retrouve dans de nombreuses expressions culturelles, telles que les danses primitives, les danses orphiques, les cérémonies tantriques ou les danses des derviches tourneurs soufis. »

 

(Roloando Toro Araneda)

Publicités